Solutions
&
techno

A la recherche de la connexion perdue

Par Bertrand Lemaire | Le | Cybersécurité

L’ANFR publie ses enquêtes : quand la transmission hertzienne de données est essentielle, le brouillage constitue un danger.

« Brouillages d’ondes : l’ANFR mène l’enquête ! » est disponible en ligne. - © ANFR
« Brouillages d’ondes : l’ANFR mène l’enquête ! » est disponible en ligne. - © ANFR

La multiplication des objets connectés est bien plus vaste que ce que beaucoup de gens ont conscience. Car un « objet connecté » peut être un véhicule utilisant un GPS… L’utilisation des transmissions hertziennes est essentielle dans notre monde moderne. Et une interruption peut être dramatique, voire entraîner des risques vitaux, quand les pompiers sont privés de communications par exemple. Lorsque les communications hertziennes ont des problèmes, il existe un recours : l’ANFR. L’agence nationale des fréquences publie désormais les récits de quelques enquêtes sur les 1400 réalisées chaque années

Racontées avec humour et dynamisme, ces enquêtes sont palpitantes. Elles permettent surtout de se rendre compte combien l’usage du spectre électromagnétique est essentiel avec les technologies actuelles. Et elles permettent, par la même occasion, de bien comprendre toute une série de risques pouvant affecter les systèmes de transmission. Un DSI, un RSSI ou un gestionnaire de risques doivent prendre en compte les difficultés possibles liées au spectre hertzien dans leur analyse de risques et dans la mise en œuvre de leur plan de continuité d’activité.


« Brouillages d’ondes : l’ANFR mène l’enquête ! » est disponible en ligne.

Transférer cet article à un(e) ami(e)