Décideurs it

Marielle Chrisment deviendrait CDO de l’Etat

Par Bertrand Lemaire | Le | Gouvernance

Selon Acteurs Publics, Marielle Chrisment aurait été nommée directrice d’Etalab pour succéder à Laure Lucchesi.

Laure Lucchesi (à gauche) cèderait son fauteuil à la colonelle Marielle Chrisment (à droite). - © D.R.
Laure Lucchesi (à gauche) cèderait son fauteuil à la colonelle Marielle Chrisment (à droite). - © D.R.

La Mission Etalab est rattachée à la Direction Interministérielle du Numérique (DINUM, la « DSI groupe de l’Etat »). L’objectif de la mission est de gérer la politique des données de l’État et, de ce fait, son directeur est Administrateur Général des Données de l’État, autrement dit le « chief data officer » de l’État. Depuis 2016, la directrice d’Etalab était Laure Lucchesi. Celle-ci a quitté la fonction. Selon nos confrères d’Acteurs Publics, la colonelle de gendarmerie Marielle Chrisment aurait été choisie pour lui succéder. Cette nomination n’est pas encore publiée au Journal Officiel.

Diplômée d’un Master en biochimie de l’Université de Bourgogne et d’un Master en droit de l’Université Paris Panthéon-Assas, Marielle Chrisment est aussi ingénieure de l’ENSAIA (Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie et des Industries Alimentaires). Elle est également titulaire d’un Executive MBA de HEC (2017) et de plusieurs formations militaires, notamment l’EOGN (École des officiers de la gendarmerie nationale). Elle a débuté sa carrière comme ingénieure experte technologies et produits chez Tetra Pak en 2000. Elle a ensuite été ingénieure de développement de produits chez L’Oréal et Cartier.

Elle est alors entrée dans la Gendarmerie Nationale avec, comme premier poste, commandante en second de la compagnie de gendarmerie départementale à Carpentras. Comme tout officier spécialisé, elle a ensuite alterné les postes de terrain et les postes en administration centrale. De 2017 à 2020, elle a été chargée de mission transformation numérique au Cabinet du directeur général de la Gendarmerie Nationale. Depuis 2020, elle était directrice de programmes numériques au service de la transformation de la gendarmerie.

Transférer cet article à un(e) ami(e)