Rh

Ouverture d’une Ecole 42 au Havre au bénéfice du tissu économique local

Par Bertrand Lemaire | le | Formation

Les acteurs économiques normands se sont fédérés pour ouvrir une Ecole 42 au Havre. Hervé Cornède, son président, nous en explique les raisons.

Hervé Cornède, président de la Soget, préside cette nouvelle Ecole 42. - © Eric Houri / Soget
Hervé Cornède, président de la Soget, préside cette nouvelle Ecole 42. - © Eric Houri / Soget

Qu’est-ce qui différencie une Ecole 42 d’une autre école d’informatique ?

Hervé Cornède : Une Ecole 42, ce sont avant tout des méthodes de travail innovantes au service d’une formation professionnelle en informatique de grande qualité. De plus, pour entrer dans cette formation de trois ans, il n’y a aucun pré-requis de diplôme. L’école est donc ouverte à des gens qui n’ont pas un parcours académique classique mais qui peuvent ainsi être formés, en trois ans, à des métiers d’avenir connaissant une forte demande. La moyenne d’âge des élèves est d’ailleurs en France de 24 ans à l’entrée.

En une dizaine d’années, près d’une quarantaine d’Ecoles 42 ont ouvert dans le monde. C’est le réseau le plus performant en matière de formation informatique.

Nous avons une logique de partage. Il n’y a pas toujours d’enseignant et c’est avant tout le partage entre étudiants qui va les aider à accroître en compétences.

Ajoutons que la formation est gratuite pour les élèves. Mais, à la sortie, l’insertion professionnelle est rapide pour des gens motivés et formés de manière performante.

Pourquoi ouvrir une Ecole 42 au Havre ?

Elle est ouverte au Havre mais c’est une école dédiée à toute la Normandie, soutenue par le tissu des entreprises de toutes tailles et de toute la région. L’offre bénéficie du soutien de PME, d’ETI ou de grandes entreprises de tous les secteurs, de l’assurance à l’industrie en passant par le secteur public, la logistique, les énergies renouvelables…

Notre premier objectif est d’accroître l’offre de formations au Havre. Pour développer l’attractivité d’un campus, il faut beaucoup de formations différentes au même endroit.

Surtout, si nous voulons disposer sur le marché de l’emploi de compétences numériques dont nous avons besoin, ce d’ici trois ans, c’est maintenant qu’il faut former les talents nécessaires. C’est important pour l’économie du territoire où les entreprises ont de forts besoins en talents numériques. Fournir ces talents sur place, c’est aussi fixer les entreprises sur notre territoire. 100 % des élèves trouvent, en France, rapidement un emploi en sortie d’école. Notons que le propre de cette formation est aussi de former au travail d’équipe, avec une progression qui se fait essentiellement en équipe. Au delà de la formation des individus, c’est donc aussi une formation au travail d’équipe, ce qui correspond aux attentes des entreprises.

Enfin, disposer d’une Ecole 42, c’est aussi être au coeur de l’évolution numérique et technologique.

Quels sont les liens entre les 40 écoles dans le monde ?

Une Ecole 42, c’est donc une école en réseau au service d’un secteur qui travaille en réseau.

Le système de formation est commun. « Ecole 42 » est comme une franchise, c’est un vrai réseau d’écoles non seulement au niveau français mais aussi au niveau mondial.

A chaque fois qu’il y a une amélioration quelque part, cela profite à tous.

Une Ecole 42, c’est donc une école en réseau au service d’un secteur qui travaille en réseau.

Si l’école est gratuite pour les étudiants, qui paye ?

Les entreprises sont membres cotisants d’une association soutenue par la CCI, la communauté urbaine, etc. C’est l’association qui finance la formation. Les élèves ne sont pas sous le régime de l’apprentissage même si c’est éventuellement possible en troisième année, année où il est également possible d’opter pour une spécialité sectorielle (assurance, logistique, etc.).

Cette école est donc très complémentaire aux autres formations. Elle donne une chance à des jeunes qui ne trouvaient pas forcément leur place dans un circuit académique classique. Elle capte des talents en dehors de ce circuit académique mais des talents pointus.

Quel est le planning d’ouverture ?

L’association a été créée en juillet 2022. Des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs sont représentées dans le conseil d’administration, ce qui donne de bonnes fondations pour le futur.

La rentrée des élèves est prévue en janvier 2023, à la Cité Numérique, située dans le quartier des Docks Vauban, près de la gare, entre l’ISEL (Institut Supérieur d’Études Logistiques) et SciencesPo.

Nous comptons accueillir, à l’issue du parcours de sélection comprenant notamment la fameuse « piscine », une centaine d’élèves.

Transférer cet article à un(e) ami(e)