Acteurs it

Quand la data de l’ITSM sert le Green-IT

Par Bertrand Lemaire | Le | Esn & conseil

L’ESN Spie ICS et l’éditeur Easyvista ont renforcé leur collaboration pour déployer la solution d’ITSM/ESM. Les données collectées dans celle-ci permettent de calculer des impacts environnementaux comme l’empreinte carbone et ainsi de piloter une démarche de RSE.

Xavier Daubignard, DG de Spie ICS, estime partager de nombreuses valeurs avec Easyvista. - © Spie ICS
Xavier Daubignard, DG de Spie ICS, estime partager de nombreuses valeurs avec Easyvista. - © Spie ICS

Depuis 2017, l’ESN du groupe multiservice européen Spie, Spie ICS, a implémenté en interne et déploie chez ses clients la solution d’ITSM/ESM de l’éditeur Easyvista. Récemment, le partenariat des deux sociétés a été renforcé. En effet, l’un des sujets majeurs du moment est la responsabilité sociétale et environnementale, en particulier la minimisation de l’empreinte carbone. Mais pour piloter une stratégie d’optimisation de son empreinte environnementale, il faut avoir des données précises autant sur la situation à un instant donné que sur les effets de telle ou telle action. En plus de ses rôles traditionnels, l’ITSM/ESM peut être employée à cette fin : s’il est correctement renseigné, l’outil dispose en effet, par principe, des données nécessaires.

Il existe de nombreuses solutions d’ITSM/ESN sur le marché. Spie ICS a choisi Easyvista. « Nous avons des valeurs en commun » justifie Xavier Daubignard, DG de Spie ICS. Il développe : « tout d’abord, pour la sécurité des données clients, nous garantissons la souveraineté numérique. Nous sommes tous les deux des acteurs de l’optimisation des processus dans le cadre de la transformation numérique. Une transformation numérique réussie passe par un couple intégrateur/éditeur fort. Enfin, nous sommes attachés au numérique responsable et aux solutions écoresponsables. Spie ICS a été la première grande ESN à être labellisée par l’Institut du Numérique Responsable. » L’ESN a, notamment, formé ses architectes à l’éco-conception.

Utiliser les données de l’ITSM

Et ses commerciaux ont été formés pour prendre en compte l’impact environnemental dans le choix des solutions proposées. Ces solutions peuvent s’appuyer sur l’ITSM d’Easyvista. « Easyvista est utile car la solution permet de collecter de bout en bout les informations pertinentes sur l’impact environnemental du parc informatique » explique Xavier Daubignard. Les datacenters hébergeant la solution Easyvista sont labellisés, néanmoins la solution seule ne suffit pas à adopter une démarche écoresponsable. C’est la bonne exploitation des données qui permet de prendre des décisions correctes. L’objectif est donc bien de prendre des décisions pertinentes basées sur les données réelles du parc informatique..

Pour l’heure, Spie ICS a déployé en interne son usage d’Easyvista pour gérer sa propre politique de Green-IT. Ses douze centres de services remontent ainsi les données sur ses propres usages et l’ESN lance déjà des campagnes pour promouvoir des usages responsables à partir des données réelles, en indiquant à chaque salarié son impact environnemental propre. Et l’ESN a lancé son offre commerciale dérivée de l’usage interne. Xavier Daubignard indique : « l’accueil des clients sur notre partenariat et sur notre offre est très bon mais nous n’en sommes qu’aux premières signatures de contrats. » Le calculateur d’empreinte carbone utilisé par Spie ICS à partir des données d’ITSM a d’ailleurs été certifié par IJO.

Transférer cet article à un(e) ami(e)